samedi 18 septembre 2004

"quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle..."

Je trouve ça trop difficile. Tout. Tout est trop difficile. Les gens. Moi. Merde, je leur ai fait quoi ? Je sais bien que… je suis souvent pas facile. Mais je supporte pas de déplaire aux gens.

J’y arrive pas. Savoir que quelqu’un espère que tu ne seras pas là pour tel ou tel événement… C’est tellement douloureux. Savoir que tu gâches la soirée de quelqu’un. Savoir que quelqu’un te considère avec mépris sans vraiment te connaître.

Très franchement, sur le net, je me fous pas mal de ce que les gens peuvent penser de moi. C’est différent. Mais dans la vie… putain, je suis très mal là.

Merde.

En plus tu es vulgaire ma fille.

3 commentaires:

Seppuku a dit…

Eh ben, eh ben, eh ben...qu'est-ce qui t'arrives ?
Tu veux en parler ?

Litchee a dit…

en parler? je viens de le faire... ^^

hmm, ce qui m'arrive? rien de spécial. il m'arrive d'exister. et il se passe tellement de trucs en dehors et à l'intérieur de ma boîte crânienne que j'en laisse une partie sur ce blog. pas d'inquiétude particulière à avoir pour moi, en tout cas.

that's all, folks! thanks for leaving a comment and for reading litchee's most intimous thoughts. ^_^

Anonyme a dit…

Coucou tite Litchee...

Apparemment, il y en a qui ne savent vraiment pas ce qu'ils ratent s'ils sont capables d'espérer ton absence !!! Sache que moi je regrette ton absence plus que des milliers d'autres choses...

À+++
MANU