jeudi 21 avril 2005

gribouilles & grabouilles

Bon, ce n'est pas le plan le plus flatteur. Mais, quand même, que c'est beau, que c'était beau...


à droite, le morse, absorbé par le mode d'emploi de son pinceau. à droite, marianne, sa bouteille de gnôle/gouache noire à la main (faut bien ça pour supporter, en plus de l'odeur de peinture et des jeux à boire, de passer la nuit avec le morse ^^). au fond, myself. quelle pose flatteuse.

hao, la loutre rouge, en plus de prendre la photo, surveille la scène sur le mur de droite.

4 commentaires:

Nivea Man a dit…

je les inviterai, histoire de repeindre ma froide salle de bains...

Morrison a dit…

ba j'ai du mal à lire toutes ces belles paroles depuis ici (ici=devant mon écran)

poste-les (si tu peux) !!

c'est la première photo du blog??

Hao a dit…

moi, je peux te recopier l'aragon qui est sous ses pieds. Il s'agit des premiers vers des yeux d'elsa:

Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'en perd la mémoire

Voilà.
Oui Litchee, je pourris même ton blog avec mon Aragon.

Et j'ai aussi recopié un vers de ce passage là, sur un autre mur:

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Les yeux bleus et Aragon, c'est super top tendance jeune, tout à fait.

Litchee a dit…

bieeen entendu.