mercredi 18 mai 2005

vendredi 13 mai 2005

drop it like it's hot

Les sensations tactiles c'est: la cigarette entre les doigts. Le cuir des chaussures sur les mollets. Le ventre sur l'oreiller. Les cheveux dans le cou. Le sable sur les pieds.

Les sensations visuelles c'est: la fumée dans la nuit. Les lumières à la tombée du jour. Le ciel du soir d'été. La mer au soleil. Les gens. Les pavés sur la rue. L'arc-en-ciel.

Les sensations olfactives c'est: l'eau de fleurs d'oranger. L'encens nag champa. La brise d'été. La peau des Autres. Les fraises écrasées. Le rouge à lèvres.

Les sensations auditives c'est: les basses qui vibrent. Le chant des criquets nocturnes. Les vagues sur la plage. Le feu qui gazouille. La voix de Marilyn Monroe. Le stylo sur la feuille.

Les sensations gustatives c'est: les chamallows fondus. Les cerises mûres et juteuses. les glaces à l'eau. Le caramel mou et chaud. L'alcool amer sur la langue. La fumée qui descend.


Se jeter dans l'eau comme au ralenti avec toutes ces éclaboussures autour.

Un fruit entamé avec sa peau luisante, sa chair palpitante, son jus qui perle et qui miroite.

La chaleur des rayons du soleil sur les paupières.

Le fard qu'on étale au pinceau.

Les cristaux de sucre.

La soie qui fait des plis.

Une mèche de cheveux.

Le jus d'orange fraîchement pressé.

La brume du petit matin d'hiver.

La boule dans la gorge.

La crispation du ventre.






Courir sans raison.

mercredi 4 mai 2005

funkytown

Allez, une nouvelle note en direct (en léger différé, en fait, parce que j'écris d'abord dans mon cahier et ensuite je recopie dans mon blog, mais vous n'avez pas besoin de savoir ça, chers téléspectateurs - NE LE LISEZ PAS!) de ma clope-du-soir-à-la-fenêtre.

Alors voilà, il est 3:30 (environ). Parce que j'ai commencé à regarder Shrek 2 vers 23:30; puis j'ai regardé tous les bonus, et puis aussi re-les chansons pour voir ce qu'elles donnaient en français (elles sont moins bien, forcément).
C'est drôle, j'ai toujours ce sentiment non pas de malaise, mais de douleur sourde et agréable vers le ventre (bien que j'aille un peu vachement mieux), quand je suis là à regarder les étoiles et à penser à des trucs.

C'est un peu consternant, ce que j'écris quand je vais bien, hein? Plus de style, plus de cohérence, et j'ai l'impression d'arriver encore moins bien à faire passer mes émotions.
Ca ne m'arrive pas souvent, d'avoir une expression orale qui me vient avant l'expression écrite; pourtant c'est le cas maintenant. J'ai même envie de vous laisser tomber et de reprendre mon Nick Hornby et d'aller me fourrer dans mon lit, bizarre!


"Quand je vois des choses qui brillent

ça me fait penser à toi, Reira

je me demande pourquoi...

Je n'en ai pas la moindre idée"

(Shin)

Mon étoile, tu ne brilles pas plus fort que les autres, ce soir. Il n'y a pas de nuages. Regarder les étoiles est une chose que j'ai l'impression de faire pour la première fois aujourd'hui.
Pourquoi?

(currently playing in litchee's mind: Eels - I Need Some Sleep)

Je suis contente, même si cela ne veut pas dire que je ne vais plus m'en faire, je m'en fais toujours. Simplement ce soir, j'ai l'impression d'être traversée par plein d'émotions artistiques.


Do you think I've grown up? :)



I love you sweeties, love you all.


"...and they lived happily ever after"