mercredi 19 décembre 2007

Ayyyy!


(...)

SPIRIT FINGERS: Good of Julianne’s husband to do the supportive thing and prop up his one-legged wife.

MANOLO: You often see them together, hopping down the red carpet. (...)

~ GENTLY MAKING FUN OF THE FAMOUS ~

lundi 17 décembre 2007

The Bathroom Dance!

Ally McBeal... ou le plaisir sans cesse renouvelé...

lundi 10 décembre 2007

Energy Flow

Je viens de relire un des (innombrables) blogs d'Hao.
Ca m'a rappelé des souvenirs.

Le souvenir d'un très grand garçon blond qui ne savait pas écrire sans placer des points de suspension tous les trois mots...
Le souvenir d'une après-midi de printemps sur un rocher qui ne s'était pas détaché, finalement...
Le souvenir d'une Gay Pride arrosée de vodka et de soleil...

Le souvenir sans cesse ressassé mais toujours si fort, si fort, si fort, de nos années de lycée. Les canettes de Fanta, les petits cochons, la cour de récré, le CDI, la cantine, les clopes sur l'herbe... (J'ai l'impression d'être un dinosaure parce que j'ai connu l'époque où on avait le droit de fumer dans l'enceinte du lycée ^^)
Les cours de philo, Migevant Tyran, les TPE, le Super U, les cours séchés, Mme Baget et ses diaboliques croquis... Les garçons qui s'enchaînaient sans jamais être les bons.

Et même, et même, fast forward dans le temps, les premiers jours de fac, le litchee solitaire avec son magazine de mangas, le litchee enfermé dans sa cité U miteuse qui n'osait pas aller se faire à manger par peur de rencontrer quelqu'un dans la cuisine... La découverte du tram et des arbres et de ma ville-maison, Nantes, la lumière en paillettes, les rues, les sons, les noms, Bouffay, Commerce, Place Royale, Rue Crébillon. Emma et ses Ti Punch bien serrés qui nous faisaient ricaner, Emma et ses galères, sa peau de lait et ses cheveux tout doux.

Mes souvenirs me sont tellement précieux. La façon dont tout ça se met en place: le son, les images, les sentiments... Le bois et la pierre, l'eau et la chaleur... Je ne sais même pas si c'est vraiment descriptible, finalement. Mais à moi ça me fait du bien. La nostalgie me fait du bien.

Toute ma jeunesse!

Pour ceux qui n'ont pas connu ou qui ont oublié: MC = MC Solaar, Vaness' = Vanessa Paradis, Coco = Antoine de Caunes, Nag = Nagui, Josy = Josiane Balasko, Bernard = Bernard Pivot, Jojo = Johnny Hallyday, Zaza = Elsa, Diva = ...la directrice des programmes de France 3 je crois... on s'en fout, l'important c'est d'être de la Minikeum Génération ~

lundi 3 décembre 2007

I Got New Shoes + Fashion Manifesto


Les chaussures, ça mérite toujours un post.
Alors voilà.
La couleur c'est "glossy storm", ça vous en bouche un coin? Ne dites pas non, vilains jaloux.

Sinon, je voulais dire aussi que je suis convaincue que le jean slim n'est pas amené à périr par remplacement par le jean large. Parce que le jean large c'est bien ténèbre et là nous sommes d'accord. Mais le jean slim c'est bien aussi.

(Là je vais partir dans une grande parenthèse explicative qui va vous clouer à vos chaises tellement grande est ma sagesse.
Pour moi la mode, c'est pas seulement une suite de lubies. Réduire la mode à un système pro-consumériste et vain, c'est nul et minable, et si vous faites ça vous devriez avaler de la terre.
En fait pour moi la mode c'est presque la même chose qu'un art. C'est la poursuite de l'esthétique (en gros). C'est un tâtonnement perpétuel, sans fin, qui explore les lignes, les couleurs, les textures, pour arriver à exprimer quelque chose, pour atteindre un concept, une certaine idée de la beauté. C'est tout simple et très compliqué, et très illusoire aussi, mais moi je trouve ça cool.
Si on va par là, si on compare un vêtement à un tableau par exemple, on peut en arriver à l'analogie suivante: de la même façon qu'une toile d'un peintre n'annule pas l'intérêt de la précédente, un nouveau concept vestimentaire ne relègue pas forcément celui d'avant au placard. On continue juste le cycle, on expérimente, on cherche ce qui est beau, le sens du mot beau, et tout le fatras artistiiique.
Alors évidemment, en peinture comme en mode, il y a toujours eu des tendances, et des courants. Des choses qu'on voit partout, puis qu'on ne voit plus; des choses qui restent, et des choses qui reviennent. C'est ça que moi, je trouve chouette. Le but dans tout ça, puisque la beauté universelle (à mon sens en tout cas) n'existe pas, c'est de capter "l'air du temps", de comprendre l'esprit humain, de voir quelles formes, quelles couleurs, quels concepts nous plaisent. Que ce soient les vêtements ou la peinture, ou n'importe quel art, je vois pas une énorme différence et j'espère que vous voyez ce que je veux dire parce que j'ai pas perdu une demi-heure à jacasser pour que vous soupiriez et regardiez ailleurs comme je vous vois le faire maintenant!)

Bref.
Pas sûre d'avoir réussi à m'exprimer clairement, mais ça m'amuse grandement de mettre des mots en gras pour vous signifier bande de moules les choses importantes de la vie.

Tout ça pour dire que pour moi, le jean large il est ténèbre. Ca donne une silhouette très longue, et le fait que certains masquent entièrement les chaussures, ça donne un côté flottant, j'aime bien.
Mais le jean slim faut pas l'oublier, il a quand même de la gueule. A priori il est même plus parti pour durer sur le long terme que le large qui looke carrément dès qu'on l'enfile. Le jean slim il marche sur tes bottes, il marche sur tes escarpins, il marche même des fois sur tes ballerines si tu t'appelles Marie-Alix et que tu es une vraie lycéenne rock rebelle à Saint-Stanislas en face de chez moi.
Pis il suffit de regarder Kate. Regardez-moi ça.
Kate, elle déchire en large.
Mais Kate, elle déchire aussi en slim.

CQFD.
Moi j'ai un large qui est très très joli, j'ai un slim qui vaut ce qu'il vaut, mais surtout maintenant j'ai des leg warmers (des genres de guêtres en laine qui se portent sur le pantalon et le haut des chaussures) et j'ai vraiment la classe les amis.

Et pis que j'ai l'intention de parler davantage de mode sur ce blog à partir de maintenant, c'est une des choses qui m'intéressent le plus après tout, et si ça me fait bloguer, tant mieux. Alors c'est cool et je suis bien contente. :)

Et je poste réellement à une heure indue, là vous regardez l'heure du post et vous dites "bah hé hein 3h20 c'est pas indu pff". Sauf que j'ai édité plusieurs fois mon bazar et qu'il est en réalité 4h10 bonnes gens, comme je vous le dis.