mercredi 24 juin 2009

Sick sad world

Il était une fois, dans le pays coloré de Beaubijou, une jeune femme nommée Shana qui tenait une boutique de bijoux artisanaux.
Tous les jours, des artistes venaient lui présenter leurs oeuvres afin qu'elle les mette pour eux en vitrine, à un prix qui leur permettrait de vivre décemment de leur travail.
Elle était si aimable et fournissait un service si complet que tous ses clients l'aimaient.

Mais la méchante sorcière Mondyalïszt était jalouse de ce succès. Alors, subrepticement, elle déroba les dessins que les artistes avaient apporté à Shana et, dans son atelier magique d'où s'échappait une épaisse fumée noire et nauséabonde, elle reproduisit leurs bijoux pour les revendre à bas prix dans tous les villages du pays, où ses acolytes, Santhr et Kaumairssyal, tenaient des magasins. Bien sûr, les couleurs étaient plus criardes et les finitions moins soignées, mais le peuple de Beaubijou, qui était un peu con, n'y vit que du feu.
Et puis, les bijoux étaient tellement moins chers ! ...

Malheureusement pour Mondyalïszt, les clients de Shana apprirent ce qui s'était passé et entrèrent dans une colère noire. Ils se mirent tous à envoyer des lettres incendiaires à la sorcière, et ceux qui avaient un Blôgh (sorte d'animal de compagnie de la famille du perroquet) lui ordonnèrent de raconter à tous l'histoire de Shana et la méchante sorcière.

Alors, plus personne n'acheta les bijoux volés, Mondyalïszt fut enfermée au cachot puis guillotinée en place publique, et les crocodiles n'eurent plus jamais la varicelle.

3 commentaires:

eleonore a dit…

Excellent !!!

Hao a dit…

Il y a vraiment des fils de pute qui ne savent même pas que le mot dignité existe quelque part dans le dictionnaire...

dip a dit…

ils le savent, mais ils s'en foutent. ou bien ils n'ont pas de dictionnaire.
brrr...
tu t'es fait soutiré des dessins ??^^