samedi 15 août 2009

Vis ma Vie au Service des Urgences - Aujourd'hui : Les Internes

Afin de partager avec vous ma grande expérience de la vie, je vous offre un reportage totalement exclusif sous les dessous du job d'été le plus haletant de Loire-Atlantique :

Vis Ma Vie au Service des Urgences

Avec aujourd'hui, focus sur une race d'Etres Supérieurs fréquemment rencontrés aux Urgences : les internes.
Ces admirables personnages se reconnaissent facilement à leur air morne (signe que leur dévotion à leur Sainte Vocation est infinie), leurs yeux cernés (car ils ont profité de leurs nuits libres de la semaine pour faire la fête), et surtout à la plaque de marbre de dix-sept kilos qu'ils portent autour du cou, gravée de l'inscription suivante en lettres d'or :


CONDUITE À TENIR AVEC L'ÊTRE INFINIMENT SUPÉRIEUR QUE JE SUIS

1 : Mon Regard supérieur, jamais tu ne croiseras.
2 : Ma très supérieure Amabilité, jamais tu ne mériteras.
3 : A moins de vingt mètres de ma merveilleuse et supérieure Personne, le plus rarement possible tu t'approcheras.
4 : Sans ma supérieure et expresse Invitation, la parole jamais tu ne m'adresseras.
5 : Lorsque j'aurai besoin de quelque chose afin d'effectuer mon supérieur Travail, toutes affaires cessantes tu me le procureras.
5bis : Da ma Bouche supérieure, jamais de remerciement ne descendra vers toi.
6 : A moins de vingt mètres de moi et mes supérieurs Collègues, jamais tu ne mangeras, fumeras ou boiras ton café.
7 : Et enfin, lorsque j'enverrai un patient vers ton secrétariat et que je prononcerai la phrase fatidique réduisant tout ton travail de vérification, de classement et d'accompagnement à zéro...
"Il vous faut juste un petit coup de tampon sur vos ordonnances !"
...jamais, jamais, répliquer tu ne pourras.

3 commentaires:

Merak a dit…

Pour une fois je proteste ! Il ne faut peut être pas faire une généralité des internes qui sont loin d'être tous comme ça ! Et surtout lorsque on sait qu'il font régulièrement de 2 à 3 gardes de 24h par semaine en plus de leur stage !!
Je proteste !!

Litchee a dit…

Bien sûr, mais mon reportage, pour être drôle, doit faire quelques généralités. Sinon, il ne serait qu'une suite de "mais pas tout le temps" et "sans généraliser" :)

En l'occurence, c'est une interne que j'ai croisée l'autre jour, adorable et très belle par-dessus le marché, qui m'a fait réaliser à quel point les autres étaient désagréables sans que je m'en formalise depuis deux ans ^^

Merak© a dit…

Désolé de m'être emporté aussi vite !! ^^
Mais tu sais, quand on touche à la famille, ça part vite :p