mercredi 7 avril 2010

Feel the heat

Le printemps revient.

Ciel noir zébré de bleu au crépuscule, parfums de fleurs et de barbecue, et balades en t-shirt le long de l'Erdre.

Tout ça ne change pas, comme tous les ans je revis, et paradoxalement...

Je disais l'autre jour que je n'arrivais pas à me souvenir de la dernière fois où je me suis sentie réellement et totalement détendue.
Les shoots de musique, quand le rythme me traverse de part en part et les sursauts de la voix me font frissonner, ça marche de temps en temps. Mais pas toujours.

Ce blog risque de devenir très déprimant si je me contente d'y déverser mes frustrations et mes humeurs noires sans rien pour contrebalancer.
Contrebalançons donc : je garde l'espoir qu'un jour, l'angoisse cessera de me ronger.

Aucun commentaire: