jeudi 16 juin 2011

Insomnie.

Respirer à pleines mains l'air du petit matin.
L'air de la ville qui sent la pollution et le chèvrefeuille.
Il pleut sur la ville mais pas dans mon coeur. Il pleut sur le pavé et le pavé s'illumine de l'orangé des phares et du rose de l'aurore. C'est une vision de dessin animé.
Il y a une musique tropicale aussi dans le son de la pluie, le chant des oiseaux, et le vert des arbres au-dessus de la rivière.
Il y a des joggers à qui j'ai envie de proposer un café. Parce que vraiment… A cette heure, par ce temps ?
Les péniches dorment encore. Les canards aussi.
Le ciel est tout plein de fourrure grise mais l'horizon est d'un vert pâle bien clair.

Décidément, je les adore ces aubes pluvieuses des nuits blanches, quand j'ai envie de m'asseoir sur mon balcon et de me laisser prendre l'eau, comme une bienheureuse idiote.

Je suis restée un peu moi, quand même.

1 commentaire:

Nicolas Sarkozy a dit…

Allez vous faire foutre!